Ne pas négliger l'importance du Sahara Occidental.

Dernière mise à jour : 21 juil.

La décision du sultan du Maroc de continuer l'œuvre de son père, dans cette vaine et illusoire revendication sur le territoire du Sahara occidental et sur la vie des Sahraouis, est définitivement dommageable à son royaume et à cette région. Qu'il ait été capable de s'allier avec les Israhélliens et Donald Trump pour cela, n'est pas le plus choquant. Les gens aux abois font souvent des choix malheureux et notre régime militaire en Mauritanie peut faire office d'exemple à ce sujet.

Ce qui est choquant, c'est que le souverain des Marocains, ne semble pas comprendre qu'en renonçant à cette revendication et en optant pour une autre méthode, il aurait plus de chance d'obtenir ce qu'il veut.


Ce qui est choquant, c'est que nous sommes tous des autochtones de cette région et que nous prouvons au monde ainsi qu'à nous-mêmes que nous n'avons rien en commun.


Le Maroc est un partenaire de bien des pays sur le continent et se réclame comme un leader dans de nombreux domaines de pointe. Cette position lui est assuré par un travail diplomatique de longue haleine, par une politique économique et d'investissement intelligente et mesurée, ainsi que par le développement de la communication et des médias.


Ce travail a payé dans la mesure où le Maroc se singularise dans des secteurs qui sont l'avenir du continent.


La position géographique du Maroc en fait naturellement un point de transit des marchandises vers l'Europe.


Le Maroc pourrait être un vecteur de bienfait dans la région, en essayant d'harmoniser les relations commerciales, en créant un marché de l'investissement dans les mines, le transport, le BTP, l'agriculture, la pêche, l'énergie et les télécommunications.


Il y a en vérité tant de choses qui pourraient être entreprises par le souverain du Maroc, pour régler cette question du Sahara occidental, sans pour autant en faire un conflit de cent ans.


J'ai sincèrement du mal à saisir le fond de la pensée du monarque marocain. Est-ce une question d'ego ? Cette lubie, sert-elle comme un sujet récurent dans les conversations des salons de l'aristocratie religieuse et militaire Marocaine ?


Quelle que soit la raison profonde qui anime cette volonté renouvelée de revendiquer les territoires de ces voisins. Elle ne provient pas d'une source rationnelle. Car nous connaissons tous les effets de la démographie sur la gestion du territoire. Il est clair qu'au bout d'un moment, le Maroc sera trop petit pour héberger les Marocains.


Le Sahara occidental ne suffira pas à satisfaire les appétits d'un Maroc qui réfléchit de la sorte.


En ce qui concerne les richesses enfouies dans le sous-sol du Sahara occidental et ailleurs, comme je l'ai déjà dit, des accords peuvent être trouvés pour une très longue durée.


Rien ne s'oppose à ce que nous fonctionnions comme des gens intelligents et responsables.


“Si la chance veut venir à toi, tu la conduiras avec un cheveu ; mais si la chance désire partir, elle rompra une chaîne.” Proverbe berbère

35 vues0 commentaire