Ma conception du tourisme.

Dernière mise à jour : 30 sept. 2021

Si nous voulons convenablement célébrer nos villes anciennes, commençons par les ressusciter. Faire visiter des ruines où vivent encore des populations, c'est cruellement ridicule et presque sadique. Restaurer notre patrimoine pour en accentuer la beauté, pour le rendre accessible à un tourisme qui réponde à certaines normes de confort, est de nature à redonner de l'activité de manière saisonnière à différents corps de métier, dans différentes régions de notre pays.

Se moderniser n'implique pas d'effacer nos traditions et nos cultures.


Reconstruire avec des matériaux locaux, respecter l'architecture et l'artisanat local ainsi que l'esprit urbanistique de la ville, c'est définitivement une tâche à notre portée. Apporter le confort de l'électricité et de l'eau courante, la couverture WIFI et l'assainissement sont des adaptations nécessaires et abordables. Investir dans l'énergie solaire et dans un réseau électrique de distribution mixte, semble être une solution à moindre coût.


Définir des saisons touristiques, organiser des évènements culturels par régions, mettre en valeur les créations artistiques et artisanales de nos terroirs, offrir différentes options d'hôtellerie et de restauration, établir un cadre pour un tourisme homogène territorialement, intelligemment organisé et qui nous ressemble.


Récemment, j'ai eu l'occasion de voir à la télévision nationale Mauritanienne que des formations à la poterie étaient dispensées. Je pense sincèrement que c'est une bonne initiative et que nous devons la développer et la diversifier à d'autres supports et d'autres matériaux. Rassembler les savoirs faire est une simple question de gestion des ressources humaines et mettre en place un statut professionnel adapté, une simple question juridique. Proposer des vêtements, des objets et des produits originaux à la vente, est un des aspects de l'organisation du tourisme. Nous devons y apporter nos marques et nos singularités culturelles.


Inventer notre modèle de Tourisme.


Dans une république Islamique, nous évoluons dans un cadre et avons des limites à respecter, notre offre touristique doit donc refléter cette réalité. Une réflexion doit être menée sur ce sujet et elle doit notamment tenter de résoudre certaines questions, notamment l'exploitation que nous pouvons faire de nos côtes au travers d'un tourisme balnéaire. Il m'apparait difficile de concilier le principe du complexe touristique de type "Club Med" avec nos mœurs et nos us et coutumes. Aussi je privilégierais plutôt le développement des sports nautiques, la pêche au large et les sports de plage.


Pour ce qui est de notre désert, nous devons proposer aux tours opérateurs, des programmes novateurs, alliant expérience écologique, découverte culturelle et ambiance folklorique bon enfant.

17 vues0 commentaire