Les Etats-Unis vont mettre fin aux avantages commerciaux pour la Mauritanie.

Dernière mise à jour : 22 août 2021

Les Etats-Unis jugent que la Mauritanie n’a pas fait assez d’effort pour mettre fin au travail forcé, un constat qui risque de coûter à ce pays du nord-ouest de l’Afrique, de nombreux avantages commerciaux de la part de Washington d’ici au 1er janvier, selon le bureau du représentant américain au commerce.

Après un examen annuel d‘éligibilité, le Président américain Donald Trump a indiqué que la Mauritanie n‘était pas en phase avec les exigences de la loi sur la croissance et les perspectives économiques en Afrique (AGOA), selon un communiqué de l’USTR .


« Le travail forcé ou obligatoire, tel que l’esclavage héréditaire, n’a pas sa place au XXIe siècle », a déclaré le représentant adjoint du commerce des États-Unis, CJ Mahoney.

« Nous espérons que la Mauritanie travaillera avec nous pour éliminer le travail forcé et l’esclavage héréditaire afin que son éligibilité à l’AGOA soit rétablie à l’avenir », a déclaré Mahoney.


La Mauritanie était le deuxième pays après le Niger à avoir ratifié le protocole de 2014 relatif à la convention de 1930 sur le travail forcé.


Source : AFRICANEWS

9 vues0 commentaire